Un contrat de solution novateur pour un usage mesuré des produits phytosanitaires

2018

FNSEA

Effectif : 212000
Pays (siège social) : France
Site internet : www fnsea.fr
Contact :
THIROUIN Eric
11 Rue de la Baume
75 Paris
eric.thirouin@gmail.com
<b>FNSEA Contrat de solution</b><b>FNSEA Contrat de solution</b>

Contexte

La Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles, créée en 1946, est majoritaire  (57%) dans la représentation agricole en France. Face au débat politique et aux interrogations des citoyens sur l’usage de produits phytosanitaires, la FNSEA s’est mobilisée : 35 organisations agricoles et de recherche s’engagent,  dans une démarche collective, au 1er semestre 2018, dans un contrat de solution de progrès.

objectif

  • Limiter l’usage et les risques d’impact des produits phytosanitaires
  • Trouver et diffuser des solutions de protection des cultures efficaces et durables
  • Mettre en œuvre une démarche de progrès collective privé public

Démarche

  • Depuis plus de 10 ans, les agriculteurs français sont engagés dans le plan Ecophyto : en 2015, 375 000 formations ont été mises en place auprès des agriculteurs. La France occupe le 9e rang de l’Europe pour l’usage des produis phytosanitaires par hectare
  • Depuis novembre 2017, la FNSEA et une trentaine d’organisations co-élaborent un contrat de solution de progrès qu’ils ont présenté au salon de l’agriculture en février 2018
  • 35 acteurs privés et publics du monde agricole, de la recherche, du conseil et de la formation en matière de protection des cultures sont partenaires en avril 2018 : Chambres d'agriculture et Coopératives agricoles de France, Acta - Instituts techniques agricoles, Jeunes agriculteurs, associations spécialisées des productions végétales et animales, fabricants de produits phytosanitaires (UIPP), d’agroéquipement (AXEMA) et de bio contrôle (IBMA) ainsi que l’ANIA au titre de l’industrie alimentaire…
  • Une synergie est créée pour rechercher des solutions nouvelles, mais aussi pour repérer et diffuser ces solutions et les adapter aux territoires et aux cultures
  • 300 pistes de solutions d’avenir sont identifiées, parmi huit thématiques :

- amélioration des plantes et innovation variétale

- robotique et agroéquipement

- agriculture numérique

- produits de protection des plantes innovants

- bio-contrôle

- pratiques agronomiques

- démarches de filière et de territoire et conseil

- formation et diffusion auprès des agriculteurs

 

L’ambition est de signer une première version du contrat avec les pouvoirs publics en juin 2018 pour accélérer la mise à disposition de solutions opérationnelles.

Facteur clé du succès

  • Syndicat puissant qui fédère la majorité des agriculteurs
  • Mobilisation de tous les acteurs, recherche publique et privée
  • Démarche collective de progrès hors de tout dogmatisme

Contribution à la performance de l'entreprise

  • 35 partenaires du contrat en avril 18
  • Alliance des moyens financiers de la recherche publique et privée
  • Accompagnement et formation des agriculteurs

Bénéfices pour la filière

  • Réduction de l’utilisation et de l’impact des  produits phytosanitaires
  • Réponse collective aux attentes santé et environnement des consommateurs
  • Valorisation du métier agricole