La Nouvelle agriculture avec TERRENA

2018

Terrena

Effectif : 15751
Pays (siège social) : France
Site internet : http://www.terrena.fr
Contact :
CHARRON Alexandre
acharron@terrena.fr
02 40 98 96 04
<b>TERRENA Nouvelle agriculture</b><b>TERRENA Nouvelle agriculture</b>

Contexte

Créé en 1887, Terrena est un groupe agroalimentaire issu de la fusion, en 2004, de trois coopératives : Cana, CGA et Caval.Terrena est l’un des acteurs majeurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire en France. L'activité du groupe est centrée autour des départements de la Loire-Atlantique, de Maine-et-Loire, des Deux-Sèvres, de la Vienne et de la Mayenne.

La Nouvelle Agriculture est l’une des marques les plus récentes du groupe, elle rassemble un ensemble de projets dont la vocation est le développement d’une « agriculture écologiquement intensive ». Les productions animales et végétales de l’entreprise sont concernées par ce projet.

objectif

  • Maintenir et améliorer la performance technique et économique des exploitations
  • Limiter le recours aux intrants non renouvelables et chimiques par des alternatives fondées sur des fonctionnalités naturelles
  • Conduire à une limitation mesurable des impacts sur l’environnement

Démarche

La marque travaille à la réduction de l’utilisation d’intrants chimiques en favorisant le développement de l’agriculture de précision : l’utilisation d’images satellitaires pour analyser les besoins réels des cultures de colza, l’utilisation de modèles de prévision informatiques pour la culture du blé, du suivi de l’irrigation pour la culture du maïs…

 

Mais aussi l’utilisation d’auxiliaires de cultures tels que les plantes compagnes : les agriculteurs plantent sur une même parcelle deux plantes complémentaires, évitant ainsi le développement de mauvaises herbes et laissant le champ libre à la culture principale après l’hiver.

 

Les agriculteurs ont la possibilité de suivre des formations sur la réduction de l’utilisation de carburant sur une exploitation, et ont accès à des expertises spécialisées du sol.

L’entreprise s’engage au maintien et au développement de la biodiversité à proximité des agrosystèmes, en favorisant des associations variétales nouvelles, pour le colza ou le maïs, certaines attirant les insectes, ou en réservant des espaces refuges pour la faune auxiliaire en bordure des parcelles.

Elle propose aussi un ensemble de techniques de cultures innovantes en associant cultures traditionnelles et cultures fourragères ou en développant les couverts végétaux au sein des cultures, notamment entre les rangs de colza.

 

Chacune de ces solutions est sélectionnée à la fois pour des gains environnementaux, mais aussi techniques et économiques, assurant un intérêt pour l’agriculteur et sa production.

 

Au niveau des 4 filières d’élevages de la marque (bœufs, porcs, poulets et lapins), les éleveurs s’engagent à éviter l’usage d’antibiotiques. Si un animal tombe malade et nécessite d’être traité avec des antibiotiques, il est soigné, mais il est alors sorti de la filière et ne sera pas commercialisé sous la marque.

Ils s’engagent aussi à utiliser des céréales sans OGM et à établir un cahier des charges très strict en lien avec la CIWF, une association pour le bien-être animal. Des innovations technologiques sont aussi mises en place au sein des élevages du groupe, qu’il s’agisse d’innovations alimentaires (CLARIS GIGA, PERSILLE RUBIS…) ou d’analyse du lait pour établir un bilan de la santé du troupeau. Une analyse des rations alimentaires permet de déterminer les besoins exacts en fourrages.

 

Outre les mesures prises au niveau des agrosystèmes, TERRENA s’engage au niveau des élevages bovins à diminuer les émissions de gaz à effet de serre, par exemple en utilisant des graines de lin dans l’alimentation bovine, permettant une baisse de 38% des émissions de méthane. Les élevages, bénéficient de conseils de TERRENA et sont soumis à des contrôles, audits et expertises extérieures.

 

Facteur clé du succès

  • Engagements tant sur le plan écologique que sur le plan économique
  • Présence sur des nombreux points de ventes (2 333 moyennes et grandes surfaces en 2017)

Contribution à la performance de l'entreprise

  • Développement d’une marque de plus de 50 produitsDéveloppement d’une marque de plus de 50 produits
  • Développement de la farine NA, locale et respectueuse de l’environnement

Bénéfices pour la filière

  • Actions entreprise sur l’ensemble de la filière, de la production de céréales aux élevages
  • Mise en valeur des « Nouveaux agriculteurs » par le biais de portraits (site internet)