Une nouvelle alimentation animale avec VALOREX

2018

Valorex

Chiffre d'Affaires : 80 millions d’euros - en 2017
Effectif : 120
Pays (siège social) : France
Site internet : http://www.valorex.com/
Contact :
LOIN Agnès
agnes.loin@agnesloin.com
02 98 63 43 17
<b>VALOREX Alimentation animale</b><b>VALOREX Alimentation animale</b>

Contexte

Aujourd’hui, la France importe 3,5 millions de tonnes de tourteau de soja par an destiné à l’élevage. Cette production de soja se fait essentiellement au Brésil au détriment de zones naturelles déforestées. Il est donc important pour la planète de réduire la dépendance en protéines végétales importées.

Face à ce défi, VALOREX a mis en place un procédé de thermo-extrusion permettant de valoriser le lin, la féverole et le lupin comme apport protéique, autant dans l’alimentation animale qu’humaine.

objectif

  • Valoriser la totalité des graines oléagineuses et protéagineuses
  • Substituer l’importation de soja pour l’apport protéique dans l’alimentation animale

Démarche

VALOREX est une entreprise bretonne ayant mis au point un procédé de thermo-extrusion permettant de valoriser les graines entières de protéagineux et oléagineux (lin, lupin, pois, colza, féverole …). 

Une fois transformées, les graines sont utilisées pour la nutrition humaine et la nutrition animale. Grâce à ce procédé, la teneur en oméga 3 présente dans les graines est mieux conservée ce qui permet aux animaux de mieux digérer les graines. Ainsi, les ruminants dégagent moins de méthane, ce qui réduit l’émission de gaz à effet de serre des élevages.

VALOREX noue des partenariats avec des agriculteurs de la région.

L’entreprise propose des contrats de trois ans basés sur un prix d’achat garanti. Cela permet entre autres d’encourager les agriculteurs à diversifier leurs cultures ce qui évite l’appauvrissement des sols causés par le manque de diversité des cultures (principalement dominées par le blé, le colza et le tournesol).

VALOREX travaille avec des exploitants proches de leurs usines et des élevages clients afin de limiter le recours à des camions.

VALOREX utilise également ce procédé pour transformer des graines de protéagineux. Cela permet de substituer le soja, essentiellement importé en France, comme apport protéique dans les rations animales.

Enfin, l’entreprise a fait appel à la société de conseil GREENFLEX afin de diminuer au maximum ses émissions de polluants dans l’environnement et sa consommation énergétique. Actuellement, VALOREX a d’ores et déjà économisé 10 à 15% d’énergie.

Facteur clé du succès

  • Utilisation d’un procédé de thermo-extrusion breveté pour la transformation des graines de lin
  • Proposition de produits à base de protéagineux pour substituer le soja importé

Contribution à la performance de l'entreprise

  • Le brevet sur le procédé de thermo-extrusion permet à VALOREX d’être la seule entreprise à pouvoir valoriser les graines entières oléagineuses et protéagineuses

Bénéfices pour la filière

  • Mise en place de contrats de trois ans avec les agriculteurs de la région basés sur des prix d’achats garanti
  • Encouragement des agriculteurs à diversifier leur culture
  • Vente de produits à base de protéagineux pour l’alimentation animale